Salut chère couturière, c'est encore moi.

Dingue, hein?

Tant de messages en si peu de temps?

Je dois me confondre auprès de toi en excuses,  j'ai été hyper absente.

Cette année est passée à toute vitesse et la couture a peu à peu perdu sa place.

Parce que non, je n'aurai jamais le temps de coudre toute ma garde robe, celle des enfants, et les cadeaux d'anniversaire de tous les marmots qui m'entourent.

Parce que faire d'autres choses que la couture, c'est bien aussi. 

Parcequ'on a enfin acheté un nid à nous, et c'était pas une mince affaire de trouver.

 Parce que mine de rien tenir un blog c'est hyper long. Rien que pour faire des photos potables, je ne vous raconte pas l'angoisse... bref, il a fallu mettre un peu de distance entre nous.

ça m'a fait du bien, mais vous m'avez un peu manqué quand même. J'ai suivi beaucoup de vos blogs même si j'ai de moins en moins commenté.

 

Je reviens donc avec un peu de régularité pour mon projet "capsule 2017". En février, j'ai terminé le projet qui devait être celui de janvier :

LE MANTEAU

 

manteau 1

 

Manteau, nommé "Un adorable petit manteau". Oui, rien que ça.

Mode de Paris, magazine trouvé dans le grenier de ma grand mère, daté approximativement par mes soins au non-carbone 14 à 1969

Projet #Jecoudsmagarderobecapsule2017, @clopiano

Taille : 40

Tissus : coupon de 3 mètres de mélange cachemire/ laine, trouvé aux coupons Saint Pierre à 45 euros et 3 mètres de soie pour 10 euros pour la doublure. Cachemire et soie, on s'embourgeoise! En tout cas ce magasin me manque. Je repense à ces grands coupons de laine/cahchemire pas cher et en toutes les couleurs et je regrette un peu Paris.

Ah ben tiens, je viens de les trouver sur internet : http://www.les-coupons-de-saint-pierre.fr/fr/80-tissu-coupons-3-metres#/categories-cachemire_laine

Donc, non rien de rien, non je ne regrette rien :-p

Mercerie : boutons du stock

Pour voir les autres découvertes du grenier, vous pouvez aller ici :

http://jetaimemonloup.canalblog.com/archives/2014/08/18/30438539.html

ou ici :

http://jetaimemonloup.canalblog.com/archives/2014/08/21/30448789.html

 

 

 

manteau mode de paris

 

C'est donc ça que j'ai commencé à réaliser peu avant notre déménagement, en décembre 2015, je dirais. Et le parcours a été semé d'embuches...

 

planche patrons

Voici  comment ça se présente.

 

Voici les explications pour le peu sommaires. Elles datent du temps ou tout le monde connaissait à peu près les tenant et les aboutissants de la couture.

detail patron 2

 Déjà, il a fallu faire des marges de couture de 2CM... 2centimètres! C'était sacrément dur à gérer. Le but de ces 2 cm, c'est de tout bâtir, vérifier le rendu et ensuite coudre la couture définitive, après avoir modifié le patron sur vous avec cette grosse marge de 2+2cm à chaque couture.

Mais honnêtement, je n'ai pas pris le temps de faire ça, donc j'aurais du m'épargner cette méga marge.

 

detail patron

 J'ai choisi cette version 2 avec des rabats de poche dans la couture de la taille.

 

Il y a des coutures princesses : 4 pièces devant en haut, 4 pièces devant en bas ; 3 dans le dos en haut et 3 en bas. 2 pièces pour chaque manche.

C'était un peu trop de challenge pour un premier manteau. J'ai eu beaucoup de mal à faire coincider les pièces Et en haut et en bas (avec cette foutue marge de 2cm à chaque pièce) ET sur la couture centrale à la taille. J'ai défait plusieurs fois.  Une torture.

J'ai eu des soucis avec le col aussi, j'ai du le couper au pli du mauvais coté. J'ai oublié d'insérer les poches au bon moment. => découdre, recoudre, découdre, zut le fil du milieu se détache alors que j'ai surpiqué avec une couture au dessus et en dessous..... aahhhh piquez moi!

Et je vous raconte pas le peu d'informations pour poser la doublure.

Et le coup où j'ai perdu une manche déjà cousue. Toujours pas retrouvée. J'en ai coupée une autre.

Bref, j'ai abandonné fin 2015.

 

 J'ai repris ce projet car il fallait bien le finir.

Maintenant que je suis carrément zen, déménagée, installée, pour le mieux, j'ai senti le courage revenir.

J'ai donc fini ce satané manteau.

En images :

 

 

 

IMG_4943

 

Le col officier :

 

manteau cote1

 

Oui, il est un peu serré ce manteau. Une fois fini, j'ai réalisé que si je serrais le col comme sur le patron, je ne bougeais plus les bras.

Le col ne se rejoindra donc jamais au milieu. C'est le plus gros problème de la bête.

 

Ah et puis ça gondole un peu en bas, mais je crois encore au pouvoir salvateur de mon fer à repasser.

 

manteau dans la lumiere

 

Et la doublure : soie blanche à mini carreaux bleu canard :

 

doublure

 

 

Pfiou. On m'y reprendra pas de sitôt, sur les manteaux !

A bientôt!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer